Vous êtes ici

Labex ∑-lim

Le LabEx, lancé par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, est un volet du programme investissements d’avenir. Il a pour objectif de sélectionner des laboratoires d’excellence, et vise à doter les laboratoires ayant une visibilité internationale de moyens significatifs pour leur permettre de faire jeu égal avec leurs homologues étrangers, d’attirer des chercheurs et des enseignants‐chercheurs de renommée internationale et de construire une politique intégrée de recherche, de formation et de valorisation de haut niveau.

L’ambition des laboratoires d’excellence est : 

  • d’augmenter l’excellence et l’originalité scientifique, le transfert des connaissances produites et, par là même, la visibilité internationale de la recherche française, tout en entraînant dans cette dynamique d’autres laboratoires nationaux ; 
  • de garantir l’excellence des cursus, et de jouer un rôle moteur dans les formations de niveau master et doctorat ; 
  • de s’inscrire dans la stratégie de leurs établissements de tutelle et de renforcer la dynamique des sites concernés. 

 

Des matériaux et composants céramiques spécifiques aux systèmes communicants intégrés, sécurisés, et intelligents

 

Le LabEx  ∑_Lim est porté par deux Unités Mixtes de Recherche de l’Université de Limoges et du CNRS, l'IRCER et XLIM, et appuyé sur deux pôles de compétitivité, le pôle ALPHA - Route des Lasers & des Hyperfréquences et le Pôle Européen de la Céramique.

Σ-LIM a pour objectif de répondre aux défis scientifiques, technologiques, environnementaux et sociétaux définis dans la stratégie nationale de recherche (RS) ainsi que dans le plan Europe H2020, en maintenant une recherche fondamentale de haut niveau et en valorisant les connaissances acquises. Σ-LIM s'inscrit donc pleinement dans les défis suivants de la SNR : Société de l'Information et de la Communication, Energie Propre, Sûre et Efficace, Santé et Bien-être.

Depuis 2011, Σ-LIM a fortement contribué à la structuration du site de Limoges ainsi qu'à sa visibilité nationale et internationale. Ce Labex, hautement interdisciplinaire, a apporté plusieurs projets innovants à la pointe de la technologie dans un domaine allant de la science des matériaux et des procédés céramiques à la fabrication de composants électroniques et photoniques dédiés à des systèmes de communication intégrés, sécurisés et intelligents. La valeur ajoutée apportée par ce Labex est indéniable, avec l’émergence de sujets de rupture à l’interface des disciplines des deux laboratoires, une production et une valorisation scientifiques accrues, ainsi qu’un gain d’attractivité par la création de thèses et de post-doctorants. ∑-LIM a également permis le recrutement de chercheurs à fort potentiel.

Cette prolongation du Labex permettra de valoriser certaines avancées scientifiques et de maintenir un partenariat de recherche solide, avec l'appui de 2 pôles de compétitivité (le pôle ALPHA - Route des Lasers & des Hyperfréquences et le Pôle Européen de la Céramique), 3 centres de transfert, 8 laboratoires communs avec des entreprises, 2 plates-formes technologiques, et un contexte socio-économique régional favorable. Ainsi, l’une des missions du chercheur scientifique sera la détection, la maturation des projets et la valorisation en lien avec les structures de l’Université et du CNRS. En outre, le Labex permet aux 2 laboratoires d’acquérir, de manière significative, des équipements de ressource et ainsi équiper leurs plates-formes.

En ce qui concerne la formation, dans le cadre de la structuration de l'Université de Limoges, dans un moyen terme, dans les écoles doctorales, Σ-LIM mettre en place des cours interdisciplinaires grâce au développement de nouvelles formations de haut niveau et des conférences interdisciplinaires.

Conformément au Labex, et face à des défis scientifiques et socio-économiques de l'industrie 4.0, le projet vise à positionner le site de Limoges comme l'un des 10 acteurs internationaux incontestés dans le domaine des matériaux céramiques et des processus associés à la fabrication des systèmes à micro-ondes et photoniques.

Le projet scientifique porte sur 4 programmes phares abordant plusieurs défis scientifiques :

1. Au-delà de la 5G. Méthodes de conception avancées 3D en RF front-ends intégrés, des matériaux et dispositifs pour les sous-systèmes THz, de la sécurité et l'interopérabilité des systèmes au-delà de la 5G.

2. Faire plus avec moins d'énergie. L'énergie et le développement durable, l'énergie et la surveillance de pointe.

3. Apporter un nouvel éclairage sur la photonique. Développement d'une nouvelle vitrocéramique en vrac, Développements dans le domaine des fibres optiques.

4. Promotion de la santé avec des diagnostics et des thérapies avancés. Biomatériaux et ondes électromagnétiques pour les applications de santé, Biomatériaux, biophotonique et imagerie pour le diagnostic.

La demande de budget ciblée (3,6 M €) est divisée en 70% en ressources humaines et 30% en opérations. Les financements phares sont distribués à 72% de manière récurrente et à 28% via des appels à projets AAP (évalués par des membres externes) afin d'encourager les projets inter-phares et externes.